Églantiers, vagues et lumière d’octobre – Instantané des rapides

@ RBouvet

@ RBouvet

Balade géopoétique aux Rapides de Lachine le 17 octobre 2013.

Publicités
Poster un commentaire

2 Commentaires

  1. Le gris, qui n’est par une couleur, comme on sait, mais une valeur d’intensité entre le noir et le blanc, est un formidable faire-valoir. Ici, le gris apporte sa profondeur sous les petites taches colorées et insuffle plein d’automne.

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :